Des Lambertois réclament des rénovations importantes pour le jardin communautaire

Plusieurs Lambertois sont venus exprimer leur mécontentement face aux rénovations des jardins communautaires au dernier conseil de ville.

Une des jardinières, Marie Perrault a déploré les rénovations qu’a entrepris la ville, bien moindres que les plans prévus par les Lambertois.

Un des concepteurs des plans originaux, Serge Emond a aussi critiqué la ville qui a laissé de côté un plan élaboré en table de concertation.

Il y voyait des jardins accessibles aux personnes à mobilité réduite qui auraient pu accueillir un plus grand nombre de personnes, puisque le nombre de jardinets passait de 62 à 125.

Le conseiller Francis Le Chatelier a répondu que la ville avait retiré une partie du contrat pour éviter que le coût par jardinet soit trop élevé et qu’il faille en construire moins.

De son côté le maire Pierre Brodeur a affirmé que les élus étaient à l’écoute des demandes citoyennes.

Il a également souligné que des rencontres auraient lieu dans le prochain mois pour mettre à jour la situation des jardins communautaires.

Auteure: Emilie Tremblay