L’agriculture urbaine est florissante à Saint-Bruno

Des projets liés à l’agriculture urbaine voient le jour sur un terrain vacant de 43 hectares à Saint-Bruno-de-Montarville, au pied de l’autoroute 30.

Il aura fallu quatre ans d’efforts et de négociations à Élizabeth Ménard et son équipe pour trouver les partenaires intéressés et obtenir un droit d’exploitation du terrain convoité.

Celui-ci appartient à un promoteur immobilier qui a finalement accepté de le louer pendant 20 ans.

Le but est d’offrir des produits du terroir pour nourrir les citoyens de Saint-Bruno en concordance avec la Politique de ville nourricière.

Actuellement il y a un projet de ruche d’abeilles et de culture de légumes en place.

Mme Ménard se fixe des objectifs clairs pour la suite et les prochaines années.

 

Mme Ménard a pu intégrer le MAPAQ, la Fondation Espace pour la vie, la Fondation du Mont Saint-Bruno et la Ville dans son rêve.

Auteur : Henri-Paul Raymond