L’agglomération de Longueuil signe un nouveau contrat de recyclage

Le nouveau contrat de traitement des matières recyclable approuvé par le conseil d’agglomération de Longueuil en mars entre officiellement en vigueur ce lundi 20 avril.

C’est donc dire que le ministère des affaires municipales a finalement donné son autorisation à l’octroi, sans demande de soumissions.

Une condition existait aussi et c’était celle où il fallait résilier les contrats précédents.

Les élus des cinq villes de l’agglomération ont appuyé une entente avec l’entreprise GFL environnemental d’une hauteur de 17,7 M$, en mars dernier.

Du côté de l’opposition à Longueuil ce volet représentait la première étape sur une route parsemée de nombreux défis.

Selon Xavier Léger, chef de l’opposition, Longueuil doit miser sur des politiques de réductions à la source et encourager les initiatives d’économie circulaire pour viser un développement durable.

Seule la mairesse de Brossard Doreen Assaad avait quelques réserves parce que selon elle, ce contrat comportait certains risques pour les municipalités.

La signature de l’entente représente une étape importante pour Longueuil et les villes liées.

En février dernier, l’ancien fournisseur, le Groupe TIRU, s’était placé sous la loi de la protection de la faillite.

Auteure : Katina Diep