crime sexuel

L’agglomération de Longueuil enregistre une hausse des crimes sexuels

Le nombre de crimes sexuels et de voies de fait est en hausse sur le territoire du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL).

Les crimes sexuels ont augmenté de 181 cas entre 2014 et 2019 pour atteindre 437 l’an dernier, selon le plus récent rapport du SPAL.

Dans 83 cas ce serait un crime sexuel entre conjoints.

Selon les policiers ce peut être dû à l’onde de choc provoquée par les réseaux sociaux et poussée par une vague de dénonciations tels que #MeToo.

Le rapport indique que dans près de 80% des cas le suspect est connu de la victime.

Les voies de fait ont aussi bondi de près de 300 de plus durant les cinq mêmes années pour atteindre 2 291.

Les menaces envers une personne (706) et le harcèlement criminel (146) ont aussi légèrement augmenté ces cinq dernières années.

Il y a eu quatre homicides l’an dernier et quatre tentatives de meurtre.

Dans ce dernier cas, c’est une baisse marquée comparativement à quatre des cinq dernières années.

Journaliste : Henri-Paul Raymond