La vocation de proche-aidant est supporté solidement à Boucherville

Être proche-aidant demande énormément d’investissement de soi et peut devenir épuisant physiquement et psychologiquement.

Le Centre d’action bénévole de Boucherville se fait un devoir d’être présent pour leur apporter du soutien.

En cette semaine nationale des proches aidants, le CABB tient une activité ce jeudi soir pour informer celles et ceux qui agissent comme aidant auprès d’un membre de leur famille.

Selon l’agente de soutien, Anne-Julie Langdeau, il faut savoir concilier les rôles adapter sa vie familiale et de couple pour passer au travers.

Elle ajoute que c’est exigeant et les proches aidants ont tendance à s’isoler et ils doivent aller chercher de l’aide pour garder la tête hors de l’eau.

Le rendez-vous se fait vers 16h30 au Centre Francine-Gadbois de Boucherville.

Sur place, les aidants vont assister à des conférences et des discussions pour parler des solutions mises à leur portée.

Mme Langdeau dit que le CABB a des équipes pour leur donner du répit, mais est toujours à la recherche de bénévoles.

Auteur : Henri-Paul Raymond