La Ville de Saint-Lambert aurait espionné les dossiers de crédits d’élus

Le conseiller municipal, Bernard Rodrigue affirme que la Ville de Saint-Lambert aurait ordonné une enquête de crédit de certains des élus.

Loïc Blanquaert, aussi conseiller, se serait aperçu de la fouille, en faisant une demande au Bureau du crédit.

Pour M. Rodrigue, l’enquête aurait été effectuée l’été dernier.

Le conseiller soutient que ni lui ni son collègue Blanquaert n’ont donné leur consentement, facteur primordial lorsqu’une personne fait une enquête de crédit.

De plus, il souligne que les conseillers n’ont jamais été avertis.

Selon M. Rodrigue, le directeur général, George Pichet, aurait payé la compagnie Trak, chargée de l’enquête de crédit, grâce à son pouvoir de délégation.

Bernard Rodrigue accuse le maire de Saint-Lambert, Pierre Brodeur, ainsi que le directeur général, d’être les principaux responsables de l’enquête.

Le maire n’a émis aucun commentaire pour le moment.

Auteure : Melissa Aubert