La Prairie veut donner la parole à ses citoyens dans le dossier de l’ancienne briqueterie

Les résidents de La Prairie préoccupés par les activités à venir avec le terrain de l’ancienne briqueterie vont avoir la possibilité de s’exprimer sur le sujet en début d’années 2020.

La Prairie lance par ailleurs une démarche complète de participation publique et elle s’échelonnera sur plusieurs mois.

Cette étape citoyenne va commencer par une assemblée publique, le 28 janvier 2020. 

Selon le maire Donat Serres, le but visé est d’informer la population, de faire ensemble une réflexion collective sur l’avenir du site et d’échanger ouvertement sur des possibilités.

La première rencontre, celle du 28 janvier va permettre de poser les balises et diverses étapes du processus de participation citoyenne et de préparer des choix appropriés pour en faire un succès.

Des sujets seront par la suite abordés au printemps, comme l’environnement, l’urbanisme, les aspects légaux et économiques.  

Par la suite, en automne et hiver 2020 il sera question de bâtir des options potentielles de développement et d’élaborer des critères de décision pour le choix des options de développement. 

Auteur : Henri-Paul Raymond