La mairesse de Longueuil dépose une plainte à la CMQ

Révision du Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles: Longueuil plaide pour des infrastructures ambitieuses

La mairesse de Longueuil Sylvie Parent, a présenté mardi  la position de l’agglomération de Longueuil lors de la consultation publique sur le projet de modification du Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) 2015-2020 tenue par la commission de l’environnement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). 

 

Mme Parent a invité le gouvernement du Québec à accroître ses investissements «afin de soutenir le financement, la rénovation, la modernisation et la construction de centres de tri régionaux ultraperformants à la fine pointe de la technologie, dans le but d’offrir un produit de haute qualité dans le marché des matières recyclables.» 

 

Le mémoire déposé dans le cadre de la consultation souligne l’importance d’inclure un plan d’action détaillé comprenant un cadre financier à coût nul pour les municipalités dans une nouvelle mouture du PMGMR. 

 

Selon la mairesse de Longueuil, les différentes régions de la CMM doivent joindre leurs efforts afin de moderniser le traitement des matières résiduelles. Elle cite en exemple la récente entente entre l’agglomération de Longueuil et la Société d’Économie Mixte de l’Est de la Couronne Sud (SÉMECS), qui a fait gagner plus de 20 M$ à Longueuil et à son agglomération. 

Auteure  : Caroline Dionne