La grève est écartée chez les préposés au péage de l’autoroute 30

Le risque d’une grève générale illimitée chez les 39 employés syndiqués CSN des postes de péage de l’autoroute 30 est écarté.

Selon Ariane Gagné du service des communications du Syndicat CSN, la rencontre de jeudi a permis de faire avancer les pourparlers au point de mettre fin à la menace de grève.

Il s’agissait de la rencontre de la dernière chance pour le Syndicat, qui s’est présenté avec ouverture en espérant en ressortir avec des éléments pour d’atteindre des objectifs tangibles.

Les discussions se sont terminées tard, mais se sont avérées positives, ajoute-t-elle.

Les deux parties ont convenu d’une entente de principe qui sera bientôt présentée aux membres syndiqués.

Mme Gagné ne peut en dire davantage, mais le point en litige était la masse salariale.

Les employés syndiqués demandaient un rattrapage jusqu’à 18 $ l’heure.

Si aucune entente n’était survenue, les syndiqués auraient déclenché la grève, comme ils l’ont fait durant une journée le 19 juillet dernier.

Les cadres auraient donc assuré le service dans les cabines du poste de péage situé aux Cèdres.

Auteur: Henri-Paul Raymond