La députée Fournier a de l’écoute sur son projet de Loi sur l’interculturalisme

La députée de Marie-Victorin, Catherine Fournier, veut s’assurer que le Québec a sa propre Loi sur l’interculturalisme.

Elle a déposé mercredi son projet de loi à ce sujet.

Il vise à établir un modèle d’accueil des nouveaux arrivants pour une meilleure intégration en territoire québécois.

La députée se réjouit que le projet de loi 493 ait été bien accueilli par les parlementaires de l’Assemblée nationale.

Selon elle, le Québec doit avoir son propre modèle d’intégration et s’assurer que les principes inclus sont ancrés dans une loi.

Catherine Fournier croit, qu’avec une loi, le Québec pourra mieux refléter ses aspirations comme société et faire contrepoids au modèle canadien du multiculturalisme.

Elle ajoute aussi que Québec doit s’assurer que le nouvel arrivant accepte l’ordre juridique, institutionnel et culturel en place.

Mme Fournier insiste sur le français comme langue commune du Québec et veut que son apprentissage favorise l’intégration de gens issus de la diversité ethnoculturelle.

Auteur: Henri-Paul Raymond