La députée de Marie-Victorin veut rassembler des souverainistes

La députée indépendante de Marie-Victorin, Catherine Fournier, a toujours la fibre souverainiste à l’esprit.

Elle vient de lancer, d’une certaine façon, l’idée de remettre en marche le mouvement souverainiste, et ce, peu importe dit-elle le temps que ça prendra.

Elle estime que ce mouvement peut devenir réalisable une étape à la fois, avec de la patience en mettant en place une base modeste, solide et adaptée à notre époque.

Pour ce faire, Mme Fournier pense qu’il faut rallier sous une même emblème les Québécois qui ont voté «OUI» en 1995, mais qui ont perdu espoir depuis, et les nouvelles générations.

Selon elle, le moyen d’y arriver est d’innover dans les façons de faire et sortir des cercles des organisations.

Elle ajoute que la cause en vaut la peine et en appelle à la contribution de chacun.

Son appel citoyen provoque aussi pas mal de réactions diverses sur sa page Facebook.

Ces idées se retrouvent notamment dans son livre «Le projet Ambition Québec.

Auteur : Henri-Paul Raymond