La CSDGS retourne dans les rangs de la Fédération des commissions scolaires

La direction de la Commission scolaire des Grandes Seigneuries décide de retourner dans les rangs de la Fédération des commissions scolaires du Québec.

La réinsertion dans les rangs de la Fédération est axée sur les défis auxquels sont confrontés les diverses commissions scolaires et une volonté de tenir une mobilisation concertée face aux discussions avec Québec.

Ces discussions sont relatives aux différents enjeux pédagogiques et aux principes de gouvernance collaboratives auxquels les commissions scolaires sont confrontées en ce moment.

Une des lignes de pensées de ces dernières est une démarche qui cadre avec le mémoire qu’elles ont déposé dans le processus des consultations relatives au projet de loi 40.

La présidente de la CSDGS, Marie-Louise Kermeïs dit souhaiter «qu’à l’instar d’un livre vert, une large démarche de consultation publique soit menée par le ministre de l’Éducation pour dégager une même vision collective du système d’éducation».

Il faut savoir que la CSDGS avait quitté la Fédération en 2014.

Auteur : Henri-Paul Raymond