Fermeture de voies sur l’autoroute 30 à Varennes

La CCIRS va porter encore son regard sur le transport en 2020

La Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS) a bien l’intention d’orienter une partie de ses énergies en 2020 sur le transport et la mobilité.

C’est en quelque sorte la suite logique à la bataille que menait l’organisme économique en 2019.

La CCIRS a déjà deux dates importantes inscrites à son calendrier, soit les mois de mai et de juillet.

Le premier est pour l’échéance du ministère des Transports du Québec pour l’étude des solutions de l’Autoroute 30.

Le second mois est celui fixé pour l’échéance du ministère pour le scénario et la mise en œuvre du plan pour l’A 30.

La CCIRS rappelait les objectifs du MTQ en novembre dernier pour l’étude des besoins qui sont d’établir le portrait de la situation actuelle, d’identifier les besoins et problèmes de transport sur l’ensemble du corridor à l’étude.

Puis, il y a celui de poser un diagnostic général et proposer une vision des déplacements dans l’axe de l’Autoroute 30 basée sur la mobilité durable.

Enfin, Québec doit identifier les interventions qui s’inscrivent dans cette vision pour optimiser et assurer les fonctionnalités de l’autoroute, à court et à long terme (25 ans).

Auteur: Henri-Paul Raymond