La Banque de l’infrastructure s’implique dans le projet de terminal portuaire à Contrecoeur   

Une décision de la Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) réjouit les élus de la MRC de Marguerite-D’Youville face au projet du terminal portuaire de Contrecœur.

La BIC vient de signer un protocole d’entente avec l’Administration portuaire de Montréal (APM).

Elle va s’impliquer dans le chantier et possiblement y faire un investissement dans le projet estimé de 750 à et 950 M$.

L’annonce est venue mercredi et selon la MRC, elle constitue une étape importante dans l’avancement du projet de réalisation du terminal portuaire.

Cette entente entre la BIC et l’AMP devrait conduire aussi à peaufiner un montage financier relativement à la construction, l’exploitation et l’entretien, notamment.

La phase de construction devrait créer près de 5 000 emplois et par la suite l’exploitation permettra à un millier de travailleurs d’y avoir un emploi.

Auteur: Henri-Paul Raymond