Karine Dufour lance un cri du cœur pour que cesse l’intimidation

La sœur de l’adolescent de 15 ans qui a perdu la vie après avoir été heurté par un train de banlieue, la semaine dernière à Saint-Bruno-de-Montarville, lance un appel pour que cesse l’intimidation.

Karine Dufour, sœur de Simon, écrit une longue lettre et dénonce l’intimidation dont son frère faisait l’objet.

Cette situation l’aurait poussé à poser le geste fatal qui a conduit à son décès

« Ce garçon s’est enlevé la vie ce matin-là. Pourquoi? Parce qu’il se faisait intimider. Pourquoi il se faisait intimider? J’aimerais bien le savoir moi aussi, » écrit-elle dans son cri du coeur.

Elle souhaite que son message se propage pour inciter les victimes à parler de ce qu’elles vivent et pour que cesse l’intimidation qui peut détruire des vies.

L’enquête ouverte par le Service de police de l’agglomération de Longueuil à la suite de cette tragédie, n’écarte pas la possibilité que ce soit un geste de désespoir initié par l’intimidation dont aurait pu être victime le jeune homme.

Auteur : Henri-Paul Raymond