Les adversaires de Jean-Marc Pelletier décrient sa façon de faire de la politique

Jean-Marc Pelletier lance les hostilités à Brossard 

Le candidat à la mairie de Brossard, Jean-Marc Pelletier, questionne les candidatures de ses opposants en lien avec des plaintes d’harcèlement psychologique qui visent l’actuel maire Paul Leduc.

Dans la foulée des retraits de candidatures à l’élection partielle de Louis-Hébert au niveau provincial, l’aspirant maire désire mettre sous les projecteurs cette situation.

Les plaintes, dont fait référence M. Pelletier, proviennent de la greffière et directrice des services juridiques de la Ville.

Paul Leduc n’a pas souhaité émettre de commentaire dans cette affaire, puisqu’elle sera traitée prochainement devant le tribunal administratif du travail. Il tenait tout de même à préciser ce qu’il suit :

Jean-Marc Pelletier accuse également la chef du parti Brossard Ensemble, Doreen Assaad d’avoir été complice des agissements de Paul Leduc, lorsqu’elle était membre de sa formation politique.

Interrogé par le FM 103,3 sur ces allégations, Mme Assaad a répondu que Jean-Marc Pelletier « manque de sérieux […] que sa campagne ne lève pas et qu’il est prêt à dire n’importe quoi ».

Elle ajoute aussi que c’est le maire sortant Paul Leduc qui est concerné par une plainte dans un dossier de harcèlement psychologique, et non elle.

Auteur : Philippe Asselin