Jacques Lemire met en demeure Sylvie Parent

 

Le conseiller de l’opposition Jacques Lemire a fait parvenir une mise en demeure à la mairesse de Longueuil Sylvie Parent.

Selon la mise en demeure, Mme Parent aurait fait des déclarations diffamatoires en associant Jacques Lemire à de la collusion à Longueuil.

Rappelons que dans un communiqué du bureau de la mairesse, Sylvie Parent a affirmé avoir demandé l’intervention de l’UPAC pour se pencher sur le refus de l’opposition d’accepter deux contrats d’entretien de terrains sportifs.

C’est dans ce même communiqué que Mme Parent aurait associé M. Lemire à la collusion présente dans la Ville de Longueuil de 2006 à 2009, selon l’OIQ.

M. Lemire demande à la mairesse de se rétracter et de lui faire des excuses publiques, sans quoi il entreprendra des procédures judiciaires contre elle.

Contacté par le FM 103,3, le cabinet de la mairesse n’a toujours pas émis de commentaires.

Auteur : Philippe Asselin