Il n’y a pas de retard dans les travaux dit le REM

Le bureau de projet du REM affirme que contrairement à ce qui circulait mardi relativement aux échéanciers des travaux et au coût, il n’y a aucun retard et aucun dépassement de coût de prévu.

Cette information rendue public hier faisait référence à un document mensuel interne du consortium NouvLR.

Elle indiquait que d’importants délais sont à prévoir en raison de problèmes de sécurité dans le secteur du tunnel du mont Royal.

La direction du Réseau express métropolitain indique que ce document fait partie du processus de gestion normal entre des consortiums et des bureaux de projet dans le contexte de la construction d’un projet comme celui du REM.

Le document représente uniquement le point de vue du consortium relativement aux discussions typiques mensuelles sur le projet et son budget.

Le projet de construction est d’une durée de 60 mois et à ce jour, 18 mois sont passés.

Toujours selon le bureau de projet du REM, seul maître d’œuvre de l’échéancier du projet, le chantier respecte ou est en avance sur l’échéancier prévu.

 Auteur : Henri-Paul Raymond