Il faut se méfier de la maladie de Lyme à Longueuil

L’organisation politique Longueuil Citoyen rappelle aux Longueuillois de se montrer prudents avec les risques significatifs de la maladie de Lyme.

Actuellement, le risque est élevé pour Longueuil, Boucherville, Saint-Bruno, Sainte-Julie, Saint-Basile et Mont-Saint-Hilaire, entre-autres.

Déjà en février l’institut national de la Santé publique du Québec (INSPQ) invoquait un risque modéré de contracter la maladie causée par une bactérie transmise par une piqûre d’une tique infectée.

Le mouvement politique longueuillois demande donc aux citoyens d’adopter des mesures préventives simples lors d’activités extérieures, notamment dans un boisé ou dans des herbes hautes.

Parmi ces mesures, il y a : marcher dans les sentiers, utiliser du chasse-moustique, de porter des souliers fermés et des vêtements longs et même de mettre le bas du pantalon dans ses chaussettes.

Enfin, après une ballade, il faut prendre une douche, vérifier ses bagages et sacs à dos et mettre ses vêtements dans la sécheuse en mouvement pendant 10 minutes.

Auteur: Henri-Paul Raymond