Hausse prévue des cas de coqueluche en Montérégie

La direction de la santé publique en Montérégie s’attend à une hausse prochaine des cas de coqueluche dans la région.

Jusqu’ici, 91 cas ont été répertoriés en Montérégie, tandis qu’à pareille date l’an dernier, 33 cas avaient été déclarés.

Julie Loslier est la directrice de la santé publique en Montérégie.

En 2012, 216 cas de coqueluche avaient été enregistrés.

Le vaccin demeure une bonne façon de se protéger de la maladie, selon Mme Loslier.

La coqueluche se caractérise par des quintes de toux importantes qui peuvent aller jusqu’au vomissement.

La maladie dure généralement de 6 à 10 semaines.

Les complications les plus courantes de la maladie sont les pneumonies et les otites.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *