Hausse de signalements à la DPJ pour l’année 2019-2020

La direction de la protection de la jeunesse (DPJ) en Montérégie a enregistré une hausse de 20,4 % de signalements par rapport à l’an dernier, indique-t-on dans son bilan 2020.  

La directrice de la DPJ Josée Morneau explique que ces chiffres sont possibles grâce à l’étroite collaboration qu’elle maintient avec les services de premières lignes et à une plus grande rapidité d’exécution des cas par rapport à l’année précédente.

Désormais, la PDJ arrive presque chaque fois à traiter les cas dans un délai de 30 jours; du jamais vu en Montérégie.

La directrice était fière de mentionner l’amélioration du programme qualification jeunesse (PQJ) de la Montérégie, qui permet de créer des liens entre les jeunes et le réseau adultes.

Le programme réputé au niveau provincial a récemment augmenté le nombre de postes d’intervenants pour assurer un bon soutien aux jeunes qui font cette transition difficile.

Auteure: Cybèle Olivier