La formation Sentinelle s’invite chez les agriculteurs

La formation Sentinelle s’invite chez les agriculteurs

Selon une étude menée par la chercheure Ginette Lafleur, 57% des agriculteurs sondés affirment vivre ou avoir vécu une période de détresse importante alors que la moyenne se situe à 27 % dans la population générale.

Dans le cadre de la 29ème Semaine nationale de prévention du suicide, la Fédération de L’UPA de la Montérégie offre une formation en collaboration avec les centres de prévention du suicide adaptée à la réalité des agriculteurs.

L’objectif est de développer un réseau de ressources Sentinelles, des intervenants qui œuvrent en agriculture qui ont comme rôle d’établir un premier contact avec les personnes vulnérables du milieu.

Les Sentinelles assurent ensuite un lien entre la personne en détresse et les ressources du milieu afin de créer un filet de sécurité et de contrer l’isolement.

Présentement en Montérégie, 118 ressources ont reçu la formation et d’autres ateliers seront organisés prochainement.

Auteure : Emilie Tremblay