Les finissants de l’ÉNA n’ont pas à s’inquiéter des coupures chez Bombardier

Les futurs diplômés de l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) campus du Cégep Édouard-Montpetit, pourront facilement trouver un emploi.

Bien que l’entreprise Bombardier a annoncé des coupures de 2500 postes au Québec jeudi, l’industrie se porte bien.

Selon la directrice par intérim des communications de l’établissement Mylène Godin, il existe des centaines d’autres entreprises spécialisées dans ce domaine.

À plus long terme, la porte-parole illustre que des milliers de postes seront vacants, notamment lorsque des employés prendront leur retraite.

Par ailleurs, un média montréalais rapportait que le quart des emplois coupés touchent le secteur du rail.

Le FM 103,3 a contacté Bombardier Transport de Saint-Bruno-de-Montarville, mais n’a pu confirmer si des employés de cette division perdront leur poste.

Auteure : Katina Diep