Fin provisoire de « On paie trop pour Longueuil »

La première séance publique du conseil d’agglomération de Longueuil a laissé pressentir un nouveau départ entre deux maires des villes dissidentes et la ville centre.

En fait, au lendemain d’une première rencontre de la Table de maires, deux maires ont décidé de mettre fin à la campagne « On paie trop pour Longueuil ».

Pierre Brodeur de Saint-Lambert et Doreen Assaad de Brossard ont décidé de retirer toutes les affiches relatives à la campagne sur leur territoire respectif.

Selon M. Brodeur les frais juridiques pour une telle bataille sont trop élevés et Saint-Lambert n’a pas les moyens d’acquitter la facture et Brossard affirme qu’elle pourra utiliser la ligne juridique, au besoin.

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent croit que ce climat sera sain pour arriver à une entente.

Auteur : Henri-Paul Raymond