Fermeture inévitable de l’usine GE Power : Le Maire de La Prairie se dit déçu

Le maire de La Prairie, Donat Serres, se dit profondément déçu du traitement du dossier de la fermeture partielle de l’usine GE Power.

La fermeture prévue en juillet pourrait mettre au chômage 300 employés.

La compagnie américaine, installée à La Prairie depuis 53 ans, a annoncé sa fermeture en novembre dernier. 

Le maire Serres déplore également l’impact économique négatif que va entrainer la fermeture d’une entreprise locale.

Il a d’ailleurs discuté du dossier avec la ministre de l’économie Dominique Anglade et vendredi dernier avec le premier ministre Philippe Couillard sans succès.

Les travailleurs sont incertains et nerveux, nous dit le président du syndicat national des travailleurs électrique chez General Electric à La Prairie Hugues Roland.

Auteure: Emilie Tremblay