Une étude de faisabilité pour une école primaire en bois

Une étude de faisabilité sera réalisé afin d’étudier la possibilité de construire une école primaire à trois étages en bois, sur le territoire de la Commission scolaire Marie-Victorin.

L’étude sera faite par la firme Technorm, dont le mandat vise à vérifier si le projet respecte toutes les normes de la Régie du bâtiment du Québec, notamment en matière de sécurité.

Pour Carole Lavallée, présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin, le choix du bois est assez évident.

L’étude de faisabilité dont le coût s’élève à 51 300$ commencera sous peu et les résultats devraient être connus d’ici la fin du printemps.

Pour le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, celle-ci est un bon investissement car le rapport qui sera produit par celle-ci pourra être appliqué pour d’autres bâtiments ailleurs au Québec et permettra de développer une expertise supplémentaire dans la province.

De son côté, Gérald Beaulieu, directeur du Centre d’expertise sur la construction commerciale en bois, estime que ce projet pourrait avoir des avantages importants pour les étudiants.

Auteur : Yessica Chavez

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *