Saint-Bruno s'inquiète pour ses citoyens

Une erreur humaine des pilotes serait à l’origine d’une collision de Cessna en mars 2017

Les deux étudiants pilotes qui sont entrés en collision en plein vol en mars 2017 ont dévié des restrictions d’altitude transmises par le contrôle de la circulation aérienne.

La capacité à comprendre parfaitement l’anglais pourrait aussi avoir nui dans cette tragédie survenue au-dessus des Promenades Saint-Bruno.

Henri-Paul Raymond a examiné le rapport du Bureau de la sécurité des transports du Canada.

TOPO HP RAYMOND avions 20180906

Auteur: Henri-Paul Raymond