Une enseignante à la CSMV perd son emploi pour des publications controversées sur les réseaux sociaux

Une enseignante suppléante de la Commission scolaire Marie-Victorin a été mise à pied cette semaine pour une série de publication controversées sur Facebook.

Anne-Marie Thibault aurait publié plusieurs messages à tendance islamophobe selon ce que rapporte Radio-Canada.

Elle aurait affirmé que l’Islam est le cancer de l’humanité, et qualifié l’auteur de la tuerie de la mosquée de Québec Alexandre Bissonnette de prisonnier politique.

C’est une publication datant de cette semaine qui aurait attiré l’attention.

Dans celle-ci Mme Thibault affirmait qu’il est révélateur que sur sa liste de vingt élèves il n’y avait que trois petits québécois.

La CSMV s’est dissociée de tout propos raciste ou xénophobes.

Auteure: Emilie Tremblay