Les employés en lock-out de Longueuil Kia demandent des appuis

 

Les neuf employés syndiqués en lock-out de Longueuil Kia sollicitent l’appui des citoyens de la Rive-Sud pour arriver à un règlement avec leur employeur.

Leur syndicat Unifor section locale 4511 vient de mettre en ligne un lien pour permettre à la population de faire un message aux travailleurs et à l’employeur.

Selon le porte-parole, Patrick Brodeur, les mécaniciens subissent des pressions de l’employeur qui veut leur imposer un gel salarial pour les quatre prochaines années.

Il soutient que l’employeur fait preuve d’un manque de reconnaissance envers ses employés.

Le lock-out a été décrété par Longueuil Kia le 18 septembre dernier.

Les quelques rencontres de conciliation n’ont pour l’instant rien donné, une autre devrait avoir lieu en novembre.

Auteur : Henri-Paul Raymond