Les élus de Saint-Constant et Delson demandent des comptes au Canadien Pacifique

Le déraillement de train du Canadien Pacifique dans la nuit de lundi entre Delson et Saint-Constant a fait réagir les maires des deux villes.

Le maire de Delson, Christian Ouellette, a qualifié l’accident d’extrêmement préoccupant compte tenu du fait que la voie ferrée passe près de secteurs résidentiels.

Le maire de Saint-Constant, Jean-Claude Boyer, a quant à lui souligné le potentiel impact écologique que pourrait avoir un déversement dans les rivières avoisinantes.

Ils ont tous deux demandé à Canadien Pacifique un bilan de l’état des voies, des équipements de transport et des matières dangereuses transportées ainsi qu’un bilan des mesures de sécurisation du transport des matières dangereuses.

Auteure: Emilie Tremblay