La DPJ Montérégie effectue son bilan annuel

 

La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) de la Montérégie constate une hausse de 10% des signalements par rapport à l’année précédente.

Pour la directrice de la DPJ Montérégie, Josée Morneau, il ne s’agit pas d’une mauvaise nouvelle.

Sur les 12 683 signalements dans la dernière année, ce sont 4 822 qui ont été retenus.

Les signalements pour négligence se classent premier avec 27,1%, tout juste devant les abus physiques et le mauvais traitement psychologique.

Le bilan nous apprend également que ce sont les employés des divers organismes qui sont à l’origine du plus grand pourcentage des signalements traités.

Les cas concernant des adolescents représentent 26% de tous les signalements traités, soit un peu plus de 1200 cas.

Devant ce constat, la DPJ rappelle à tous les acteurs impliqués auprès des ados qu’il est important de maintenir leur engagement et de réaffirmer leur volonté de les aider et de les protéger.

Auteur : Philippe Asselin