Diane Lamarre trouve inefficace la Grande Inscription

Diane Lamarre dit oui à l’agrandissement du parc des Îles-de-Boucherville

La députée de Taillon, Diane Lamarre, s’est prononcée pour le projet d’agrandir le parc des Îles-de-Boucherville.

L’idée est pilotée par la Société pour la nature et les parcs section Québec (SNAP-Québec) et les amis Parc national des Îles-de-Boucherville.

Ils ont mis en ligne une pétition pour demander au Fédéral de céder à coût nul à Québec la portion de l’archipel des battures Tailhandier.

Ces quelques petites îles, d’un peu plus de deux kilomètres carrés, sont gérées par le Port de Montréal.

La députée Lamarre estime qu’il faut préserver cet espace vert pour les générations futures et elle entend y travailler dès la rentrée parlementaire.

Certains chasseurs de sauvagine et de chevreuil estiment cependant que c’est une mauvaise idée de leur retirer un lieu de chasse.

 Auteur : Henri-Paul Raymond