Saint-Bruno améliorera son éclairage de rue.

Le DG de Saint-Bruno réagi à la demande du conseiller Besner

Le directeur général de la ville de Saint-Bruno-de-Montarville, Guy Hébert, apporte certaines précisions sur la demande du conseiller André Besner de vouloir annuler la séance du conseil du 2 octobre.

Celle-ci arrive à 11 jours après le déclenchement des élections municipales.

Selon Guy Hébert, une séance devait être ajoutée au calendrier, adopté l’an dernier, pour le compléter.

C’est conformément à la Loi sur les cités et villes et la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités.

Il est vrai, comme l’indiquait M. Besner, qu’une telle séance ne peut se tenir après la dernière journée de la période de mise en candidature de l’élection.

Cette dernière journée est le 6 octobre.

Le directeur général rappelle que la modification au calendrier pour la séance du 2 octobre a été adoptée à l’unanimité lors de celle du 21 août.

Auteur : Henri-Paul Raymond