voyage

Des voyageurs infectés posent problème

Xavier Barsalou-Duval considère que le dépistage de la COVID-19 devrait aussi être imposé aux voyageurs revenant d’Haïti et de Saint-Pierre-et-Miquelon.

En effet, Ottawa impose le dépistage pour tous les voyageurs revenant de l’étranger depuis le 7 janvier.

Ces deux pays sont toutefois exemptés de cette mesure jusqu’au 21 janvier en raison du manque de capacité ou de disponibilité des tests.

La décision pose problème selon le député de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères; voici ce qu’il propose.

Effectuer les tests de dépistage à leur arrivée serait une solution, disait-il.

L’autre ennui soulevé par le député est la surveillance en quarantaine.

Cette dernière constitue en deux appels téléphoniques en deux semaines.

Elle serait insuffisante et permettrait aux voyageurs de sortir sans problème.

Xavier Barsalou-Duval propose que les agents frontaliers, désormais moins occupés, aident au contrôle.

Il espère que ces agents s’assureront que les voyageurs respectent les deux semaines de quarantaine obligatoire.

Journaliste : Cybèle Olivier