Des villes satisfaites du nouveau pacte fiscal avec Québec

La mairesse de Sainte-Julie et préfet de la MRC de Marguerite-D’Youville, Suzanne Roy, se dit satisfaite des conclusions du pacte fiscal signé avec Québec.

Elle ajoute que le principal gain pour les municipalités, outre les 7 milliards de dollars en retombées, c’est le partenariat qui s’installe avec le gouvernement québécois.

À cela s’ajoute le partage de la croissance d’un point de la TVQ qui représente un montant à terme sur cinq ans de 730 M $ de croissance de TVQ.

C’est en quelque sorte de l’argent que va transférer le gouvernement aux municipalités québécoises à partir de la taxe de vente perçue.

De plus Mme Roy rappelle que Québec va injecter dès cette année une somme de 200 M$ en rattrapage pour la réfection des routes.

Suzanne Roy se fait aussi rassurante pour l’équité entre toutes les localités.

Celles qui vivent des périodes de dévitalisation ne verront pas diminuer leur part de la croissance de la TVQ qui leur est versée.

Suzanne Roy ajoute aussi que le pacte fiscal va permettre aux municipalités de mettre de l’avant des projets de développement et de services aux citoyens.

Auteur: Henri-Paul Raymond