Les députés de la région veulent travailler sur l’économie en 2018

Les députées péquistes présentes sur le territoire de l’agglomération de Longueuil ont l’intention de travailler sur le dossier de l’économie en 2018.

Diane Lamarre (Taillon) et Catherine Fournier (Marie-Victorin) ont fait le bilan de la dernière session parlementaire la semaine dernière et pris des engagements pour la rentrée.

Si elles affirment avoir fait des gains au bénéfice des citoyens, des familles, des aînés et des PME, en éducation, en santé et pour les aînés, elles estiment qu’il reste beaucoup à faire.

Catherine Fournier dit avoir marqué des points pour l’obtention d’un financement d’urgence aux organismes venant en aide aux victimes dans la foulée de la vague de dénonciations #MoiAussi.

Diane Lamarre affirme avoir obtenu 22 ambulances de plus pour le Québec, dont 7 pour la Montérégie et 3 pour Longueuil.

Dans le dossier des supercliniques, elle a dénoncé le des analyses de Gaétan Barrette.

Auteur : Henri-Paul Raymond