Dépôt d’une pétition à Ottawa demandant l’intervention du gouvernement fédéral pour la protection des berges du Saint-Laurent

Le Comité pour la protection des berges du Saint-Laurent, un regroupement de citoyens des villes de Varennes, Verchères et Contrecœur, demande au gouvernement du Canada de mettre en place un programme de protection des berges sur le fleuve Saint-Laurent et de prendre des mesures adéquates pour contrer l’érosion et y assurer un environnement sécuritaire.

Les riverains ont constaté un accroissement de la dégradation des berges entre Varennes et Contrecoeur, explicable par l’augmentation du nombre et du tonnage des bateaux empruntant le fleuve dans ce secteur. Selon le comité, plus de 500 propriétés sont ou seront touchées par l’érosion des berges dans les prochaines années. Les dommages aux propriétés sont évalués à plusieurs millions de dollars.

Le Comité de citoyens réclame du fédéral qu’il impose une limite de vitesse maximum selon les types de navires, de même que la mise en place et l’entretien d’ouvrages de protection des berges.

Une pétition comprenant l’ensemble des demandes du comité a été signée par plus de 2300 citoyens et déposée la semaine dernière à la Chambre des communes.

Auteure : Caroline Dionne