Le maire de Saint-Bruno, Martin Murray

Des dépenses de 55 M$ dans le PTI de Saint-Bruno

Le plan triennal d’immobilisation (PTI) de Saint-Bruno-de-Montarville pour 2019 à 2021 s’élève à 52 M$.

D’ailleurs, les plus fortes sommes projetées le sont en 2019, soit la première année, soit 31 M$.

Les principaux postes ciblés et présentés en séance extraordinaire du conseil, vont au Génie.

Ces postes concernent surtout l’égout collecteur, le plan de gestion des débordements et des travaux routiers dans des secteurs précis.

Pour les seuls points de l’égout collecteur et de la gestion des débordements, 18 M$ y sont destinés l’an prochain et près de 17 M$ les deux années suivantes.

L’entretien routier se voit réserver des montants d’environ 18 M$ sur trois ans.

Les travaux seraient notamment le prolongement de la rue Parent et Marie-Victorin et la reconstruction de Montarville, entre Seigneurial et Peupliers.

Bien entendu, comme l’a dit le maire Martin Murray, ce sont des orientations et des objectifs.

 

Auteur: Henri-Paul Raymond