Dépassement des coûts de surveillance d’un chantier à Brossard

Un important dépassement des coûts de surveillance d’un chantier de construction a occasionné du mécontentement aux sein des élus au dernier conseil de ville de Brossard.

Selon le conseiller Antoine Assaf, c’est une erreur de la part des ingénieurs employés par le promoteur immobilier Devimco qui force la ville à étendre les services de surveillance de chantier.

Il soutient que ce devrait être l’entreprise et non les Brossardois qui devrait payer pour cet imprévu.

L’extension du contrat de service de surveillance durera pour l’instant jusqu’au prochain conseil selon la conseillère Julie Benard.

L’objectif est de garantir la continuation des travaux sur le chantier, tout en s’assurant de leur qualité et de leur conformité.

Les élus ainsi que la mairesse Doreen Assaad se sont tout de même entendu sur l’importance d’accepter les dépassements des coûts afin d’éviter les pépins juridiques.

Le conseiller Pierre Jetté.

 

Auteure : Emilie Tremblay