Un ingénieur faisant affaire avec Longueuil forcé de payer une amende de 5 000$

Crise de l’eau : Longueuil s’entend avec ses citoyens

La Cour supérieure du Québec a entériné l’entente entre la Ville de Longueuil et les citoyens qui voulaient la poursuivre en raison de la crise de l’eau. 

L’entente prévoit six points pour améliorer la prévention dans l’usine. On retrouve, entre autres, le projet d’installer des analyseurs d’hydrocarbures et la diffusion d’informations supplémentaires sur la qualité de l’eau potable, selon les informations de TVA nouvelles.

Rappelons qu’en février 2015, 28 000 litres de diesel s’étaient déversés dans une usine de traitement des eaux.

Par la suite, des citoyens longueuillois ont voulu obtenir une compensation financière de 29 millions de dollars dans un recours collectif.

Celui-ci a été abandonné, car ils ont réussi à s’entendre avec l’administration de Longueuil.

La Ville a préféré investir dans la prévention plutôt que d’offrir une compensation aux citoyens.

Notons que la Ville de Longueuil poursuivra des démarches judiciaires en lien avec cette crise. Elle poursuit pour 8 millions de dollars les trois entreprises responsables des dommages.

Auteur : Philippe Asselin

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *