Un CPE de Bouchervile doit décontaminer ses murs

 

Le centre de la petite enfance « Ses Amis » de Boucherville doit entreprendre des travaux de décontamination de ses murs.

C’est à la suite d’une infiltration d’eau que les travaux sont nécessaires pour assurer la qualité et la sécurité des 130 enfants qui fréquentent quotidiennement les deux installations, sous un même toit.

Selon la direction du CPE, les travaux seront effectués durant deux fins de semaines du mois de novembre, ce qui n’aura aucun impact sur les services de garde.

De plus, le CPE doit remplacer plusieurs fenêtres.

Le Centre peut compter sur une aide de Québec pour réaliser ces travaux jugés essentiels.

La députée de Laporte a confirmé une subvention d’un peu plus de 88 000 $ allouée au Centre.

L’argent provient de la Subvention pour les projets d’investissement en infrastructure du ministère de la Famille.

Auteur : Henri-Paul Raymond