La Commission scolaire des Patriotes veut diminuer l’écart de diplomation entre les garçons et les filles

Présentement à la Commission scolaire des Patriotes, le taux de diplomation est de 73% des garçons et 86,3% chez les filles soit un écart de 13,3%.

Une problématique à laquelle la CSP veut s’attaquer dans son Plan d’engagement vers la réussite 2018-2022 en réduisant l’écart à 6,5%.

Un autre cheval de bataille de la commission scolaire est le taux de diplomation tout court, alors qu’actuellement 79,4% des élèves de moins de 20ans obtiennent un premier diplôme ou une première qualification.

L’objectif serait d’amener 84% des élèves à l’obtenir.

La CSP s’attaquerait aussi à la réussite des élèves handicapés ou en difficulté d’apprentissage, alors que seulement 41,3% d’entre eux terminent leur parcours scolaire.

Les conditions de vie des élèves entrent en compte dans leur réussite, le plan vise donc l’augmentation du nombre de bâtiments jugés satisfaisants, de 43% à 56%.

Auteure : Emilie Tremblay