Un citoyen de Saint-Lambert dénonce l’évaluation foncière de l’Agglomération

Un citoyen de Saint-Lambert trouve que la plus récente évaluation foncière est inacceptable et insensée.

Certains Lambertois, dit-il, ont eu tout un choc en recevant leur relevé et en constatant des hausses de 42 %.

C’est le cas pour M. Simard qui est venu dénoncer cette situation aux élus de l’agglomération de Longueuil.

Il trouve que la méthode d’évaluation est discordante entre Saint-Lambert et le Vieux-Longueuil et il demande l’application d’une meilleure méthode de calcul.

Il dénonce aussi les différences entre les quotes-parts versées à l’agglomération de Longueuil, qui sont de 0,80 $ par 100$ à Longueuil et de 1,31 $ pour Saint-Lambert.

La hausse moyenne des rôles fonciers pour les autres villes de l’agglomération, selon les maires, varie entre 6 et 8 %.

La mairesse de Longueuil Sylvie Parent, dit qu’il y a aussi des différences entre résidences dans les arrondissements de Longueuil et que ce ne sont pas les élus qui réalisent les évaluations foncières.

Auteur: Henri-Paul Raymond