Certex demande aux gens d’arrêter de « domper leurs vidanges » dans sa cour

La compagnie rive-sudoise Certex fait un appel à la population pour que cesse un comportement qu’elle qualifie de « sauvage ».

En effet, Certex déplore le fait que certains individus viennent « domper leurs vidanges » aux abords des cloches de don de l’entreprise en économie sociale.

Celle-ci valorise les textiles usagés, que les citoyens leur donnent.

Cependant, des personnes ont pris pour acquis qu’il était possible se débarrasser de leurs résidus via la compagnie.

Le directeur général de Certex, Stéphane Guérard, demande la collaboration de tous.

Heureusement, Certex spécifie qu’il ne s’agit que de 0.01% des gens qui agissent ainsi et rappelle qu’il existe des écocentres pour disposer de déchets.

Elle tient tout de même à rappeler qu’elle accepte seulement les éléments suivants :

• Vêtements et tissus d’au moins 3 pieds x 3 pieds ou 1 m x 1 m

• Chaussures

• Accessoires (bijoux, ceintures, chapeaux, foulards, gants, mitaines, en fait tout ce qui peut être porté pour compléter une tenue vestimentaire)

• Jouets, livres, vaisselles, bibelots, articles de sport, décorations, etc.

Voici ce que la compagnie ne prend pas :

• Retailles de tissus de dimensions plus petites que 3 pieds x 3 pieds ou 1 m x 1 m

• Vêtements tachés, déchirés ou souillés

• Équipements électroniques

• Meubles

• Pneus

• Etc.

Auteur : Philippe Asselin