Une centrale de production d’hydrogène pourrait voir le jour à Varennes

Une entreprise européenne souhaite construire une centrale de production industrielle d’hydrogène à Varennes, avec l’appui d’Investissement Québec.

Hy2gen Canada, filiale d’une société mère nommée Hy2gen AG, veut rencontrer diverses autorités pour obtenir un rabais sur l’électricité de même qu’un prêt d’Investissement Québec. Les montants visés serviraient à «assurer la viabilité économique du projet, notamment pour financer l’achat d’électricité, d’équipement et l’embauche de consultants».

Le président de Hy2gen Canada, Cyril Dufau-Sansot a indiqué au journal Le Devoir que le coût de la construction serait d’environ 120 millions. La centrale alimentera des clients locaux et pourrait aussi exporter une partie de sa production. Selon M. Dufau-Sansot «la signature d’un contrat à long terme avec un premier client industriel pourrait avoir lieu d’ici l’été.» La production d’hydrogène pourrait débuter au premier semestre de 2022.

L’hydrogène est un carburant utilisé en chimie, en métallurgie et en transport. La grande partie de la production d’hydrogène au Québec provient actuellement des installations d’Air Liquide, à Bécancour.

Auteure Caroline Dionne