La CAQ veut plus d’accessibilités aux cliniques médicales

Le député de Chambly, Jean-François Roberge de la Coalition Avenir Québec, soutient que le problème au débordement dans les urgences passe par un meilleur accès aux cliniques médicales.

Selon lui, il faut que le gouvernement mette en place une solution pour que les cliniques et les Groupes de médecins de famille (GMF) ouvrent leurs portes plus longtemps et les fins de semaine.

Il estime que ce serait la solution la plus viable pour éviter que les patients se tournent vers les urgences pour des troubles de santé mineurs.

M. Roberge rappelle que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a dit avoir amélioré l’accès à un médecin, mais dans les faits, c’est encore difficile.

Il faut aussi revoir le mode de rémunération des médecins, ajoute le député Roberge.

Auteur : Henri-Paul Raymond