Une capsule temporelle cachée dans le nouveau pont Champlain

Une capsule temporelle cachée dans le nouveau pont Champlain

Quoi de mieux pour inaugurer le nouveau pont, que d’y dissimuler 22 objets de notre époque ?

C’est la mission que le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités du Canada, François-Philippe Champagne, s’est lancé pour célébrer le pont et de notre ère.

Le ministre s’est confié à La Presse au sujet des différents objets que les générations futures allaient découvrir un jour.

Ces souvenirs seront conservés dans une boîte, pensée par les spécialistes en matériaux avancés de l’Université de Sherbrooke. La capsule sera imprimée en 3D, dans un matériau qui ne devrait pas changer en 125 ans.

Pour éviter de la perdre comme son ancêtre, la boîte sera dotée d’un capteur de géolocalisation.

La société fédérale Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI), ne parvient pas à remettre la main sur la première capsule implantée dans le pont Champlain.

Cachée quelque part, elle regorge des secrets de l’ancienne époque.

Auteure : Mélissa Aubert