Campagne de sensibilisation contre les textos au volant

Les jeunes automobilistes seront sous surveillance sur les routes pour le reste du mois.

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent participe à une campagne de sensibilisation contre les textos au volant jusqu’à la mi-juin.

Selon le sergent Pierre Tremblay, la population sous-estime les risques en lien avec le cellulaire au volant, qui sont comparables à ceux de la conduite avec les facultés affaiblies.

Ce sont les jeunes automobilistes qui sont visés par la campagne, alors que 39% des conducteurs de 18 à 24 ans avouent qu’il leur arrive de texter au volant.

Au Québec, la distraction au volant est en cause dans la moitié des accidents de la route avec dommages corporels.

Auteur : Laurence Chartrand