Bruit au Parc Jean-Drapeau : Saint-Lambert déçue du manque de collaboration de Montréal

Le festival Osheaga ramène la problématique du bruit au Parc Jean-Drapeau pour les résidents de Saint-Lambert alors que les scènes extérieures se sont rapprochées de la Rive-Sud, cette année.

L’édition 2017 de l’évènement se serait avéré plus bruyante, selon le conseiller municipal chargé de ce dossier, Hugues Letourneau.

« On voiyait les trois scènes facilement. On entendait le bruit direct des spectacles et aussi la satisfaction des spectateurs.»

Plusieurs citoyens ont communiqué avec leurs élus afin de se plaindre du bruit mené par les activités de cette fin de semaine.

Les Lambertois affirment que le bruit a commencé dès 9h le samedi et 10h le dimanche, pour continuer jusqu’à 23h.

Le conseiller municipale se désole du manque d’information quant aux mesures adoptées pour réduire le bruit transmise à sa ville par l’administration montréalaise.

«Montréal ne nous donne pas d’information. Le Parc Jean-Drapeau ne nous en donne pas non plus! Saint-Lambert est devant la Cour supérieure [pour ce problème]. Dans le moindre, en guise de courtoisie, pour essayer de trouver des solutions, on devrait pouvoir savoir ce qu’il s’en vient», allègue-t-il.

Par ailleurs, la Ville devrait savoir cet automne à quel moment sa requête devant la Cour sera entendue.

Rappelons que les festivals du promoteur Evenko ont été déménagés de l’Île Sainte-Hélène à l’île Notre-Dame pour les éditions 2017 et 2018.

Une mesure nécessaire pour compléter les travaux d’aménagement du nouvel amphitéâtre naturel et du réaménagement de l’allée centrale à l’Île Sainte-Hélène.

Auteur : Yessica Chavez