Des citoyens de Brossard se défoulent sur les pannes

La mairesse de Brossard a dû calmer le ton de citoyens déçus de l’inaction de la ville (disent-ils) pour aider les sinistrés touchés par les pannes de courant en fin de semaine.

Mme Assaad a appelé à la solidarité via les réseaux sociaux pour demander aux citoyens de faire preuve de diligence, alors que plusieurs disaient ne voir aucun véhicule municipal arpenter les rues pour offrir de l’aide.

Il a fallu qu’elle intervienne face aux commentaires qui reprochaient à la Ville de ne rien faire.

La mairesse à tenu à rassurer les Brossardois en affirmant que les équipes de la ville sont sur le terrain de manière continue pour assurer la sécurité routière.

Les équipes s’affairaient aussi à retirer les branches et arbres des rues et à sillonner l’ensemble du territoire pour intervenir au besoin et ce, jour et nuit, ajouta-t-elle.

Mme Assaad ajoutait que la situation n’est pas municipale mais bien découle des équipes d’Hydro-Québec pour remettre le branchement.

Plusieurs citoyens reprochaient à la Ville de ne pas avoir ouvert d’installations pour accueillir des gens qui désiraient un endroit chaud pour leur confort.

La Ville a émis des coupons d’hébergement dimanche soir à l’hôtel de ville et du personnel dirigeait les citoyens qui avaient des besoins particuliers vers des ressources d’hébergement pour la nuit.

De plus La Ville donnait accès aux douches de l’École internationale Lucille-Teasdale entre 5h30 et 7h15, ce matin, pour permettre aux personnes toujours privées d’électricité de bien démarrer leur journée.

Les services de la Croix-rouge ont aussi été déployés à Brossard, dans le hall de la bibliothèque.

Finalement, Brossard est en constante communication avec la police, le service d’incendies et la sécurité publique provinciale pour rester au fait de la situation.

Brossard dit avoir peu d’information d’Hydro-Québec.

Auteur: Henri-Paul Raymond